Patrick Deville

© Jean-Luc Bertini

 

Biographie

Patrick Deville est né en 1957 à Saint-Brévin-les-Pins. Il a fait des études de Littérature comparée et de Philosophie à l'université de Nantes, est devenu attaché culturel dans le golfe Persique, et a effectué pendant sept ans d'assez longs séjours en Algérie, au Nigeria, au Maroc, à Cuba, en Uruguay et en Amérique centrale. Juste après, à Paris, il se consacra à l'écriture, et fut reconnu dès son premier opus Cordon-Bleu (1987).

Son premier livre nous parle de Balbus fasciné par l'ordre et la hiérarchie et membre d'une organisation secrète internationale. Le lecteur se laisse emporter par le charme paisible du flâneur. À partir de 2007 se développe la « tradition devillienne », dont la deuxième moitié de son œuvre est imprégnée. Deville y réfléchit sur l'évolution de l'histoire du monde, en faisant revivre des personnalités historiques dont il fictionnalise les errements personnels, dans un contexte politique et historique réaliste. Pura vida (2004) est la première œuvre qui se rattache à cette tradition.

Le roman a pour sujet la vie et la mort de William Walker, qui tenta au milieu du XIXe siècle de conquérir plusieurs états d'Amérique centrale.

Dans Equatoria (2009), Deville se consacre à la chute des dictatures, au chaos et aux génocides perpétrés contre des minorités. Le long des grands fleuves, il suit la destinée des grands explorateurs Savorgnan de Brazza et Stanley, de même que celle de Schweitzer, Savimbi et Livingstone. Deux ans plus tard, Deville entraîne de nouveau le lecteur dans un voyage de découverte, cette fois le long du Mékong dans Kampuchea (2011). Le roman fut élu par la rédaction de Lire, meilleur roman français de l'année.

Peste & Choléra (2012) est son opus le plus récent. Il y suit en virtuose les traces du jeune chercheur Alexandre Yersin durant son voyage en Asie, où il suit une formation de matelot, devient plus tard chercheur et découvre en 1894 à Hong Kong, loin de la guerre, le bacille de la peste. Pour raconter cette aventure grandiose touchant à la fois la science et l'humanité, Deville s'appuie sur des correspondances et des documents de l'Institut Pasteur.

C'est ainsi que les romans de Deville couvrent un large spectre de genres littéraires, parmi lesquels la biographie, le reportage historique, la lettre (les lettres) et le carnet de voyage.

Il thématise l'imbrication entre passé et présent, entre les grands explorateurs et les naufragés d'aujourd'hui.

Peste & Choléra a obtenu le prix du Roman Fnac, le prix Femina (2012) et le prix des Prix littéraires (2012). En 1996, Deville fonda le prix de la Jeune Littérature Latino-américaine et la revue Meet (Maison des écrivains étrangers et des traducteurs) à Saint-Nazaire, dont il est aujourd'hui encore le rédacteur en chef.

PARTICIPATION AUX RENCONTRES DE CHAMINADOUR :

2014 (Pierre Michon sur les grands chemins d'Antonin Artaud)

2012 (Sylvie Germain).

 

Bibliographie

ROMANS ET NOUVELLES

1987 : Cordon-bleu (éditions de Minuit).

1988 : Longue Vue (éditions de Minuit).

1992 : Le Feu d'artifice (éditions de Minuit).

1995 : La Femme parfaite (éditions de Minuit).

2000 : Ces deux-là (éditions de Minuit).

2004 : Pura vida (éditions du Seuil).

2006 : La Tentation des armes à feu (éditions du Seuil).

2009 : Equatoria (éditions du Seuil).

2011 : Kampuchéa (éditions du Seuil).

2011 : Vie et mort sainte Tina l'exilée (éditions publie.net).

2012 : Peste & Choléra (éditions du Seuil)
Prix du roman Fnac 2012 - Prix Femina 2012 - Prix des prix littéraires 2012

2014 :  Viva (éditions du Seuil).

2017 : Taba-Taba (éditions du Seuil).

 

Les Rencontres de Chaminanadour - rencontres.chaminadour@gmail.com - 10, rue Joseph-Ducouret - 23000 Guéret

Suivez notre actualité sur Facebook