Mathias Enard

 

Biographie

Après une formation à l’École du Louvre, suit des études d’arabe et de persan. Après de longs séjours au Moyen-Orient, il s’installe en 2000 à Barcelone.
Il participe aussi au comité de rédaction de la revue Inculte à Paris et, en 2010, il enseigne l'arabe à l’université autonome de Barcelone 2.
Il est pensionnaire de la Villa Médicis en 2005-2006.
Actes Sud publie en 2008 son roman Zone, Prix Décembre, Prix du Livre Inter. Puis en 2010 un conte, Parle-leur de batailles, de rois et d’éléphants, sur un épisode probablement fictif de la vie de Michel-Ange, une escapade à Constantinople, où il débarque le 13 mai 1506 à l'invitation du sultan Bajazet II. L'ouvrage est couronné par le Prix Goncourt des Lycéens 2010, et par le 25e Prix du livre en Poitou-Charentes et La Voix des lecteurs en 2011.
En 2011 paraît L’Alcool et la nostalgie, aux Éditions Inculte, puis Dernière communication à la société proustienne de Barcelone en 2016.
En 2012, il publie Rue des voleurs chez Actes Sud, récit de voyage d’un jeune Marocain errant en Espagne lors des printemps arabes et du mouvement des indignés. Rue des voleurs est la réaction de l’écrivain à ces événements, ainsi qu’une réflexion plus large sur l’engagement et la révolte.
En 2015, il se voit décerner le prix Goncourt pour son roman Boussole qui traite de la vision de l'Orient par l'Occident.

PARTICIPATION AUX RENCONTRES DE CHAMINADOUR :

2018 (Mathieu Riboulet sur les grands chemins de Jean Genet)

2017 (Arno Bertina sur les grands chemins de Svetlana Alexievitch)

2016 (Mathias Enard sur les grands chemins de Blaise Cendrars)

2015 (Maylis de Kerangal sur les grands chemins de Claude Simon)

2011 (Olivier Rolin).

 

Bibliographie

ROMANS ET RÉCITS
2003 : La Perfection du tir (Actes Sud), rééd. coll. « Babel », 2008.

Prix des cinq continents de la francophonie 2004 - Prix Edmée-de-La-Rochefoucauld 2004.
2005 :
Remonter l’Orénoque (Actes Sud), rééd. coll. « Babel », 2016.

Adapté au cinéma par Marion Laine en 2012 dans À cœur ouvert.
2007 : Bréviaire des artificiers (ill. Pierre Marquès, Éditions Verticales / Gallimard).

2008 : Zone (Actes Sud), rééd. coll. « Babel », 2010.

Prix Décembre 2008 - Prix du Livre Inter 2009 - Prix Candide 2008 - Bourse Thyde-Monnier SGDL 2008 - Prix Cadmous 2008 - Prix Initiales 2009.

2010 : Parle-leur de batailles, de rois et d'éléphants, (Actes Sud), rééd. coll. « Babel », 2013.

Prix Goncourt des lycéens 2010 - Prix du livre en Poitou-Charentes & Prix La Voix des lecteurs 2012.

2011 : L'Alcool et la Nostalgie, Éditions Inculte, rééd. coll. « Babel », 2012.

2012 : Rue des voleurs (Actes Sud), rééd. coll. « Babel », 2014.

Prix Roman-News 2013 - Prix de l'Académie littéraire de Bretagne et des Pays de la Loire 2013 - Prix Liste Goncourt/Le Choix de l’Orient 2012.

2013 : Tout sera oublié (ill. Pierre Marquès, Actes Sud)

2015 : Boussole (Actes Sud), rééd. coll. « Babel », 2012.

Prix Goncourt 2015 - Prix Littéraire de Leipzig pour la compréhension européenne (de) 2017 - Prix Goncourt : le choix serbe 2016

2016 : Dernière communication à la société proustienne de Barcelone (Inculte/Dernière marge).

TRADUCTIONS

  • Traduction du persan au français :

Mirzâ Habib Esfahâni, Épître de la queue, Minimales/Verticales / Gallimard, 2004.

Yussef Bazzi (de), Yasser Arafat m'a regardé et m'a souri, Verticales / Gallimard, 2007.

 

Les Rencontres de Chaminanadour - rencontres.chaminadour@gmail.com - 10, rue Joseph-Ducouret - 23000 Guéret

Suivez notre actualité sur Facebook