LA boucherie Jouhandeau, Patrimoine et résidence d'auteurs

La maison natale de l’écrivain Marcel Jouhandeau, avec la boucherie paternelle, située rue de l’ancienne mairie au cœur de la ville de Guéret, sortira bientôt du sommeil des âmes insalubres...

 
BoucherieJouhandeau.jpg

Le PROJET DE RéHabilitation

 

Aujourd’hui, sous l’impulsion de la Mairie de Guéret, la maison natale de l’écrivain Marcel Jouhandeau avec la boucherie

paternelle, située rue de l’ancienne mairie au cœur de la ville, sortira du sommeil des âmes insalubres et sera restaurée dans l’intention de proposer et de mettre en œuvre des actions visant à assurer l’existence, la préservation et le rayonnement de cette maison d’écrivain liée à l’œuvre écrite de Marcel Jouhandeau et de ses amis de l'époque de la première NRF.

Pour lors, la boucherie Jouhandeau, lieu de ressource, d’information et de documentation participera à la promotion de la

littérature contemporaine et patrimoniale à travers des rencontres et actions culturelles publiques, valorisant ainsi les formes nouvelles de création et de vie littéraire.

Elle sera aussi un lieu propice aux rencontres et aux échanges entre les habitants des quartiers prioritaires de la politique

de la ville et ceux habitués à fréquenter les lieux culturels, dans un objectif d’égalité des chances, de renforcement du lien social et d’intégration.

Ainsi sera-t-elle en cohérence avec les objectifs du contrat de la ville de Guéret et les orientations en matière de politique urbaine.

 

19, RUE DE L’ANCIENNE MAIRIE, DITE RUE DES POMMES

 

En entrant dans la boucherie Paul Jouhandeau, on découvrira l’intérieur d’un commerce de viande de la fin du XIXe siècle. Pas de barrières ni d’aménagements muséographiques contemporains, mais l’intimité d’un lieu fidèlement restitué. Ainsi voyagerons-nous à travers le temps à la rencontre d’une famille de boucher, dont le fils deviendra l’un

des écrivains les plus emblématiques du XXe siècle.

Maison, magasin et cour seront reconstitués d’après les textes de l’auteur et les documents d’archives. En raison de la fragilité des espaces, les réunions ne pourront se faire que par petits groupes dans la cour ou dans le laboratoire de la boucherie.

Tout au long de l’année, la Boucherie Jouhandeau proposera également des lectures, des conférences, des ateliers d’écriture dans l’intention de devenir un lieu privilégié et dynamique d’échanges, de rencontres et de partage.

Elle sera légitimement le siège des Rencontres annuelles de Chaminadour et mutualisera ses compétences avec les autres lieux socio-culturels de la Ville (Théâtre à l’italienne, Guérétoise de Spectacle, Cinéma le Sénéchal, Fayolle, BMI, Quincaillerie numérique, Musée, les Maisons Fernand Maillaud et Jouhandeau, etc…).

 

Au-dessus de la boucherie, autrefois résidait la famille du boucher Paul Jouhandeau. On accède toujours à l’appartement par une tour médiévale avec un escalier en colimaçon. Ce logement de quatre pièces accueillera des résidences d’auteur. Ce projet de résidence d’écriture correspond à une volonté d’inscrire dans Guéret une politique de lecture publique dynamique dans la durée, en mettant la littérature contemporaine à la portée d’un large public dans une relation de proximité.

Ces résidences de création et de médiation ont pour objectifs d’inviter l’auteur en résidence à porter un regard singulier sur un territoire et ses habitants ainsi que sur les structures culturelles qui le composent, mais aussi de permettre à un public varié de rencontrer un écrivain de son siècle, de découvrir une pratique littéraire et artistique ainsi qu’une démarche de création.

Jean-Marie Chevrier, Philippe Cholley, Hugues Bachelot.

 

Située dans l’une des plus vieilles rues de la cité, cette maison typiquement guérétoise a certainement toujours eu une vocation double, à la fois commerciale et résidentielle ; elle pourrait dater de la fin du Moyen Âge ou du 16e siècle.

La sobriété de son décor ne permet pas d’en dire davantage, mais son grand intérêt architectural réside dans sa belle tour d’escalier carrée qui dessert les étages et qui domine une cour fermée aux regards. Ce projet donnera à cette belle cour une ouverture sur la ville ancienne et sur son animation retrouvée tout en lui conservant son charme et son atmosphère sereine. Une restauration patrimoniale exemplaire et emblématique attirera autant un public nouveau que les guérétois eux-mêmes dans leur centre-ville historique redevenu un centre agréable et vivant et qui participera à donner une nouvelle image plus positive de notre ville, plus respectueuse de son patrimoine. Les travaux d’aménagement et de restauration, suivis par l’Architecte des Bâtiments de France de la Creuse du fait du périmètre protégé, lui rendront son aspect et son élévation d’origine en supprimant un second étage ajouté tardivement. Ainsi, la ville de Guéret montrera l’exemple par son engagement à restaurer et valoriser cette demeure autant littéraire que patrimoniale en l’intégrant à l’opération de réhabilitation de son centre ancien. Une souscription publique sera lancée avec la Fondation du Patrimoine pour mobiliser le Mécénat Populaire et créer une synergie, relayée par les moyens actuels vers tous ceux et celles qui ont un lien affectif avec Guéret, son patrimoine, son activité, son histoire.

Philippe Cholley, délégué départemental de la Fondation du Patrimoine pour la Creuse.

Structure organisatrice : Ville de Guéret, Association des lecteurs de Marcel Jouhandeau et des amis de Chaminadour

Partenaires : Services de l’état - DRAC, CNL, Préfecture, Établissement Public Foncier, Département de la Creuse, Région Nouvelle Aquitaine, Agglomération du Grand-Guéret, Fondation du Patrimoine, Société des Gens de Lettres...

Ils ont déjà rejoint le comité littéraire et de soutien

Eugénie Bachelot-Prévert, Pierre Bergounioux, Gilles Bernanos, Adrien Bosc, Agnès Castiglione, Jacqueline et Jean-Louis Chevreuil, Eric Corréia, Patrick Deville, Jean Echenoz, Jean-Baptiste de Froment, Antoine Gallimard, Hélène Gaudy, Jean Guiloineau, Ismaël Jude, Mathieu Larnaudie, Jean-Pierre Le Dantec, Pierre Michon, Grégory Mouloudji, Auguste Nougaret, Claire Paulhan, Lydie Salvayre, Jean-Louis Tissier...