top of page

SEPTEMBRE 2024

olivier rolin
sur les grands chemins
d'homère

Rolin_Jean-Luc Bertini_edited.jpg

Olivier Rolin @Jean-Luc Bertini

Homere.jpg

Homère @2011 Musée du Louvre - Thierry Ollivier

L’œuvre de Dante possède un statut paradoxal, et peut-être unique : celui d’être, à la fois, le point d’orgue d’une tradition culturelle et une référence essentielle de la plus extrême modernité littéraire. Texte source de la langue italienne ; répertoire de visions réinterprétées par l’histoire de l’art ; creuset de la pensée humaniste qui se développera au cours des siècles suivants : La Divine Comédie est la matrice d’une culture entière.  Il n’y aurait rien de plus réducteur cependant que de limiter l’influence de Dante à sa dimension patrimoniale.
Avec
L’Enfer et son arpentage des limbes, il a fasciné tout le dix-neuvième siècle. Au vingtième, l’histoire des radicalités littéraires se confond étroitement avec celle des relectures de Dante. Chacun à sa manière, Joyce, Kafka, Proust, Pound ou Borges l’ont revisité. Plus tragiquement, les témoins des pires enfers du siècle y ont trouvé un écho à leur nécessité de parole : Mandelstam, Akhmatova, Primo Levi qui se récitait à Auschwitz les vers du Chant d’Ulysse. Plus près de nous encore, les dernières avant-gardes y ont puisé : Pasolini, Beckett, et puis Tel Quel, Roland Barthes… En chaque moment d’intense inventivité, Dante est remis en jeu.
Par-delà les sept siècles qui se sont écoulés depuis son écriture, la
Comédie continue à nous faire signe. C’est que Dante a fait entrer dans son poème tout un peuple, et notamment un certain nombre de ses figures publiques, puissants, souverains et prélats. Lui-même était pleinement investi dans la vie de sa cité, exerçant jusqu’à la plus haute fonction du gouvernement florentin : loin d’être détaché des querelles temporelles, le Dante politique invite à penser l’actualité de la figuration du pouvoir et de la communauté.
Dante écrit la
Comédie en langue vulgaire et y convoque tous les niveaux de culture, basse et haute, les antiques les plus nobles et ses concitoyens réprouvés, la théologie la plus aiguë et les croyances populaires. Ce brouillage des hiérarchies, ce mélange des genres résonnent étonnamment avec nos pratiques contemporaines.
Dante a codifié (c’est peut-être son legs le plus célèbre) une véritable scénographie de l’au-delà. Dans notre époque hantée par l’idée de sa finitude, par la perspective renouvelée d’une fin des temps possible, la
Comédie invite donc à nous poser la question : que seraient l’Enfer, le Purgatoire, le Paradis dans notre monde en crise ? Et comment la littérature d’aujourd’hui y répond-elle ? « Que fais-tu ? » demande Virgile à Dante. Que fais-tu quand tu écris, quand tu participes à la vie de la cité, quand tu voyages, quand tu rêves, quand tu aimes ?, nous interroge Dante à sa suite. Nous cheminerons à ses côtés, avec Virgile, avec Béatrice, avec la foule qui peuple le poème, pour les rencontrer dans leur temps, et dans le nôtre.

Mathieu Larnaudie

Ancre 1

Programme 2024

JEUDI 12 SEPTEMBRE
 

- PROLOGUE -
DANTE À TRAVERS LES ARTS

THÉÂTRE LA GUÉRÉTOISE DE SPECTACLE |

conférence inaugurale

14 h · Mathieu Larnaudie : Aller par un autre chemin.

conférence
14 h 45 · Antonella Fenech : Dante dans la peinture.

table ronde
15 h 30 · René de Ceccatty, Hélène Frappat et François
Angelier : Dante au cinéma.

Modération : Francesca Isidori.

conférence
16 h 15 · Thierry Clermont : Dante et la musique.


 

ÉGLISE SAINT-PIERRE SAINT-PAUL |

projection

21 h · L'inferno, de Giuseppe Berardi et Arturo Busnengo (1911, 15 min.), accompagné à l’orgue et aux machines par Swan et Clément.

VENDREDI 13 SEPTEMBRE

- ACTE I -

DANS CE VOYAGE MÉTAPHYS IQUE QU’EST LA DIVINE COMÉDIE


THÉÂTRE LA GUÉRÉTOISE DE SPECTACLE |

conférences

9 h · Didier Ottaviani : Dante, miroir de son temps.
10 h
· René de Ceccatty : Dante au XIXe siècle.
10 h 45
· Danièle Robert : Les doux styles nouveaux
(Dante, avant et après).

table ronde

11 h 30 · René de Ceccatty, Danièle Robert :  Traduire Dante en français.

Modération : Francesca Isidori.

conférences

14 h · Bertrand Schefer : La peur au commencement.

14 h 45 · Muriel Pic : Rêves de Dante, mon cœur dévoré,
mon cœur dans l’abîme.

table ronde

15 h 30 · Sarah Chiche, Pierre Michon, Bertrand Schefer : Le péché de littérature.

Modération : Alain Nicolas.

conférences

16 h 30 · Hélène Frappat : Mes langues maternelles.

17 h 15 · François Angelier : Dante et la France : de quelques
lecteurs singuliers.

 

BIBLIOTHÈQUE DU GRAND GUÉRET |
18 h 30 · Inauguration des Rencontres et de l'exposition « Gustave Doré & la Divine Comédie ».

 


CINÉMA LE SÉNÉCHAL |

projection
21 h
· Soirée « Dante, Mauvais genres ».

Inferno, de Dario Argento (1980) présenté par François Angelier.

SAMEDI 14 SEPTEMBRE

- ACTE II -

LA DIASPORA DE LA DIVINE COMÉDIE AU VINGTIÈME SIÈCLE

THÉÂTRE LA GUÉRÉTOISE DE SPECTACLE |
conférences
9 h · Jérôme Ferrari : Décrire l’Enfer, décrire le Paradis.

10 h 15 · Hélène Gaudy : Empreintes, L’Enfer de Doré.

dialogue

11 h 15 · Mathieu Larnaudie et Aurélie Adler : Écrire les temps de crise.
 

conférence

14 h · Alexandre Civico et Xavier Boissel : Dante et le roman noir.

table ronde

14 h 45 · Mathias Enard, Oliver Rohe et Mathieu Larnaudie : Dante au XXe, poète de l’exil et des proscrits.

conférence

15 h 45 · Yannick Haenel : Peut-on faire l’expérience du Paradis ?

lectures & dialogue

16 h 30 · Christophe Manon et Laure Gauthier : Écrire avec Dante,
La Cité dolente et La Porte du soleil.

Modération : Alain Nicolas.

conférence & lectures
21 h · Maylis de Kerangal et Joy Sorman : Le Purgatoire
dans la littérature contemporaine,

accompagné par une lecture d’extraits de La Divine Comédie
par Yann Karaquillo, Jean Péchenart, Nicole Velche.

DIMANCHE 15 SEPTEMBRE

 

MAIRIE |

Cavalcade
10 h 30 · La fête du bœuf gras, défilé d’un bœuf enguirlandé et de tous les participants aux Rencontres.

Avec Pirate, bovin de race limousine, élevage Pascal Josse.


LES JARDINS DE LA MAISON JOUHANDEAU |

10 rue Joseph-Ducouret.

lectures
14 h 30 · Chaminadour, de Marcel Jouhandeau par Erwan Gargadennec,
Jean-Marie Chevrier, Grégory Mouloudji.

bottom of page